BLANCHE (J.-É.)


BLANCHE (J.-É.)
BLANCHE (J.-É.)

BLANCHE JACQUES-ÉMILE (1861-1942)

Élève de Gervex et de Humbert, encouragé à ses débuts par Fantin-Latour et par Manet, Blanche est très tôt marqué, comme artiste, par ses origines sociales (il est le fils du célèbre aliéniste Antoine Blanche) et par son mode de vie: personnalité du Tout-Paris, et tenant salon, il est en relation avec toutes les figures marquantes du milieu artistique parisien, musiciens comme Debussy et Stravinski, hommes de lettres, de Proust et Barrès à Gide, Cocteau ou Mauriac, ou même peintres, comme Degas et Renoir. L’essentiel de sa peinture, de la Belle Époque aux Années folles, est consacré à la représentation rapide et flatteuse de ce monde brillant, dans ce qu’il a de plus artificiel et de plus extérieur: «M. Jacques-Émile Blanche peint toujours pour Pétrone, arbitre des élégances, et pour Brummel, dont le chic étonna la bonne société à Caen en Normandie. Ces dandies n’ont aujourd’hui personne qui les égale. Mais la peinture de M. Blanche est faite à leur image» (Apollinaire, 1910). Bien qu’elle fasse parfois preuve d’une remarquable virtuosité et d’un «chic» étourdissant, son œuvre, qu’on peut aujourd’hui juger au musée de Rouen (cent vingt-six tableaux), tombe souvent dans les faiblesses d’un style relâché et facile qui n’est qu’une vulgarisation du meilleur Manet ou, dans les cas les plus favorables, qu’un pastiche de l’école anglaise (Le Peintre Thaulow et sa famille , musée d’Orsay, Paris). Quant à ses innombrables portraits de célébrités (Mallarmé , 1889; Gide , 1912; Valéry , 1913; Claudel , 1919; Max Jacob , 1921), ils n’ont pas toujours l’intérêt iconographique qu’on pourrait en attendre, tant est hâtive et superficielle l’approche des modèles. Malgré sa sensibilité, une intelligence et une culture qui sont indéniables, les très nombreux écrits de Blanche sont inégaux (Propos de peintres , 3 vol., 1919-1928; le volume I De David à Degas , paru en 1919, est préfacé par Marcel Proust; Cahiers d’un artiste , 1920; Les Arts plastiques , 1931).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • blanche — [ blɑ̃ʃ ] n. f. • 1621; fém. de 1. blanc I ♦ 1 ♦ Note de musique qui vaut deux noires. La blanche est représentée par un ovale blanc muni d une queue ( ou ). Blanche pointée, valant trois noires. 2 ♦ Billard Bille blanche. II ♦ Femme de race… …   Encyclopédie Universelle

  • Blanche — (franz. für „die Weiße“) ist ein weiblicher Vorname, siehe Blanche (Vorname) – dort auch Namensträgerinnen Blanche heißen: Blanche (Film), Film von Walerian Borowczyk (1971) die HMS Blanche (H47), Zerstörer der B Klasse der britischen Royal Navy… …   Deutsch Wikipedia

  • Blanche — f French and English: originally a nickname for a blonde, from blanche, feminine of Old French blanc white (of Germanic origin). It came to be associated with the notion of whiteness as indicating purity, and was introduced into England as a… …   First names dictionary

  • Blanche —   [blãːʃ], Jacques Émile, französischer Maler und Schriftsteller, * Paris 31. 1. 1861, ✝ Offranville (Département Seine Maritime) 30. 9. 1942; anfänglich von J. Whistler beeinflusst, malte in virtuoser Technik und in zart harmonischen Farben v. a …   Universal-Lexikon

  • Blanche — fem. proper name, from Fr. Blanche, from O.Fr. blanc white, of Germanic origin (see BLANK (Cf. blank) (adj.)). A fairly popular name for girls born in the U.S. from about 1880 to 1900 …   Etymology dictionary

  • Blanche — (fr., spr. Blangsch), Name, so v.w. Blanca …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Blanche — (spr. blāngsch ), August, schwed. Schriftsteller, geb. 17. Sept. 1811 in Stockholm, gest. 30. Nov. 1868, studierte in Upsala die Rechte, wendete sich aber bald der Literatur zu und hatte Glück mit ernstern Dramen, wie »Der Arzt« (1845) und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Blanche — Blanche, Aug. Theod., schwed. Dichter, geb. 17. Sept. 1811 zu Stockholm, gest. das. 30. Nov. 1868; schrieb Lustspiele, Romane (meist auch deutsch) u.a …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Blanche — [blanch] n. [Fr, lit., white, fem. of blanc: see BLANK] a feminine name …   English World dictionary

  • Blanche — Infobox Given Name Revised name = Blanche imagesize= caption= pronunciation= gender = meaning = region = origin = related names = footnotes = Blanche is a female name, meaning white (in its feminine form) in French (English and French: Blanche ;… …   Wikipedia